Enter your keyword

Les différents types d’alopécie

Les différents types d’alopécie

Les différents types d’alopécie

Une chute de cheveux anormale, appelée dans le jargon médical « Alopécie » se décline sous différentes formes, de la plus courante à la plus rare.

Normalement, une personne perd en moyenne 100 cheveux par jour. Au-delà de ce chiffre, le constat est sans appel : la personne souffre d’une pathologie (alopécie) dont le type doit être diagnostiqué par un professionnel.

Dans cet article, nous allons parcourir les différentes formes d’alopécie ainsi que les solutions que proposent le Centre du Cheveu.

 

Les différentes formes d’alopécie

 

L’alopécie androgénique  

Comme expliqué dans nos précédents articles, l’alopécie androgénique est la forme calvitie la plus rencontrée chez les personnes souffrant de chute de cheveux anormale. Cette partie fera guise de rappel.

Qui ? Les hommes ainsi que les femmes sont touchés par cette forme d’alopécie.

Quelle est la cause ? si une personne souffre d’une trop grande sensibilité (réaction anormale) à la testostérone (hormones masculines), le risque d’alopécie androgénique n’est pas à négliger.

À quoi reconnait-on une alopécie androgénique ? Les cheveux deviennent de plus en plus fins et fragiles, ce qui mène à une perte progressive de masse capillaire. Le haut du crâne se dégarnit et les golfes se creusent pour laisser place à une couronne.

 

L’alopécie diffuse

L’alopécie diffuse est une forme de perte de cheveux qui s’étend sur l’ensemble de la chevelure.

Qui ? Les hommes mais surtout les femmes sont concernées par cette forme d’alopécie.

Quelle est la cause ? Une prise de médicaments, un état de stress sévère, un accouchement, une chimiothérapie ou encore, un problème endocrinien sont enclin à entraîner une alopécie diffuse.

À quoi reconnait-on une alopécie diffuse ? Comme écrit ci-dessus, la chute de cheveux est homogène sur l’ensemble du crâne.

 

L’alopécie circonscrite

L’alopécie circonscrite, connue également sous l’appellation ‘’pelade’’, se concentre sur une partie de la chevelure.

Qui ? Tout comme dit précédent, les hommes et les femmes sont touchés par cette forme de calvitie.

Quelle est la cause ? Un stress intense est l’une des causes principales qui déclenche une pelade (alopécie circonscrite). En effet, ce genre stress constant peut provoquer une inflammation des follicules pileux. Les racines des cheveux sont alors extrêmement fragilisées sans pour autant être cassées.

À quoi reconnait-on une alopécie circonscrite ? Une pelade se caractérise par une perte de cheveux sur une ou plusieurs zones du crâne.

 

L’alopécie de traction

L’alopécie de traction est une forme de chute de cheveux assez courante.

Qui ? Les hommes et les femmes qui ont des cheveux crépus ou métissés et qui font régulièrement des tresses serrées ou des tissages.

Quelle est la cause ? Le cheveu africain souffre de nombreux problèmes et contraintes :

  • Le cheveu crépu ou métissé est un des types de cheveux les plus fragiles qui soit. Tandis que le cheveu caucasien prend racine à au moins 6 – 7 millimètres sous la peau (8 millimètres pour le cheveu asiatique), le cheveu africain n’est, quant à lui, qu’à 4 millimètres. Par conséquent, lorsque ce type de cheveu est constamment tiré par un élastique, des tresses ou un tissage, il risque d’être déraciné.
  • De par sa grande fragilité, le cheveu africain a constamment besoin d’être dans un environnement où l’humidité est élevée (99%). Si le cheveu ne peut bénéficier d’un taux d’humidité qui avoisine ce pourcentage, il y a de fortes chances que celui-ci casse plus facilement ou tombe.
  • Un démêlage trop brutal risque de fragiliser la structure du cheveu et de le déraciner.

Tous ces problèmes engendrent une alopécie de traction.

À quoi reconnait-on une alopécie de traction ? Les zones du crâne concernées par cette forme de calvitie se situent au niveau de la bordure du visage. En effet, les racines présentent sur cette zone sont plus fragiles et donc, sujettes à la chute.

 

L’alopécie congénitale

L’alopécie congénitale, également nommée calvitie cicatricielle est une forme rare de chute de cheveux.

Qui ? Autant les hommes que les femmes sont victimes de l’alopécie congénitale.

Quelle est la cause ? Une anomalie au niveau de la constitution du follicule pileux est la cause principale de la calvitie cicatricielle. Cette anomalie est très souvent le résultat d’une réaction auto-immunitaire. La racine du cheveu est totalement détruite, par conséquent, les cheveux ne peuvent plus pousser.

À quoi reconnait-on une alopécie congénitale ? Les cheveux semblent beaucoup plus fins et clairsemés par endroit.

 

Quelles sont les solutions apportées par le Centre du Cheveu ?

Si vous êtes victime d’une perte de cheveux anormale ou que vous pensez présenter l’une des formes d’alopécie expliquées ci-dessus, il est urgent de contacter un professionnel afin d’être diagnostiqué et traité le plus rapidement possible.

Au Centre du Cheveu, vous avez la promesse d’un bilan de santé capillaire rapide, efficace et complet ! Après le diagnostic, une solution adaptée à vos besoins vous sera proposée. Vous serez conseillé et accompagné pendant tout le processus et même après !

Alors n’hésitez plus et contactez-nous par mail à l’adresse suivante : info@lecentreducheveu.be ou par téléphone au 02/ 534.05.87

 

No Comments

Leave a Reply