Enter your keyword

La trichotillomanie : une maladie aux effets dévastateurs

La trichotillomanie : une maladie aux effets dévastateurs

La trichotillomanie : une maladie aux effets dévastateurs

Pour apaiser un stress, une angoisse ou mieux « vivre » un mal être, certaines personnes adoptent, de manière incontrôlée, un comportement parasite : la trichotillomanie ou l’arrachage de cheveux. 

La trichotillomanie est une maladie qui pourrait s’apparenter à de l’automutilation. Une personne atteinte de ce trouble ne peut s’empêcher d’arracher ses cheveux ainsi que ses poils. Bien que ce comportement n’ait aucun effet négatif sur la santé, il conduit à perturber la condition capillaire. Et surtout, cette pulsion entretient le mal être psychologique dans lequel la personne se trouve.

Comment savoir si je suis atteint(e) de trichotillomanie ?

Il y a des signes qui ne trompent pas. Voici une liste non-exhaustive des symptômes de cette maladie :

  • L’envie incontrôlée de s’arracher les cheveux ;
  • L’apparition de zones dépourvues de cheveux sur le crâne ;
  • Une angoisse constante qui est alimentée par une pulsion irrépressible de vouloir enlever ses cheveux ;
  Je pense être victime de ce trouble. Comment puis-je m’en sortir ?

Dans un premier temps, il est important de garder à l’esprit que vous n’êtes pas prisonnier de cette maladie. Vous pouvez vous en sortir. Cependant, il est évident que ce trouble soit lié des problèmes d’ordre psychologique :  stress, angoisse, … C’est pourquoi, vous devez solliciter l’aide d’un spécialiste (psychologue, thérapeute, …) afin de déterminer la cause qui vous a rendu trichotillomane.

Pour ce qui est des conséquences qu’entraîne la trichotillomanie sur le plan capillaire, il existe différentes traitements afin de retrouver votre densité capillaire d’origine. Sur base d’un bilan capillaire complet, notre centre vous propose la solution la plus adéquate en fonction de vos besoins.

 

No Comments

Leave a Reply