Enter your keyword

Les implants : entre espoir et désillusion

Les implants : entre espoir et désillusion

Les implants : entre espoir et désillusion

Les implants ou greffes capillaires consistent à prélever des micro-greffons dans une zone donneuse pour redensifier une zone dégarnie. Les cheveux implantés poussent dans un premier temps pendant une dizaine de jours avant de tomber pour laisser seulement les cellules germinales du bulbe qui vont produire un nouveau cheveu. Si la greffe est réussie, les nouvelles poussent sont définitives et ne tombent plus. Les résultats de repousse se voient à partir de 6 mois mais les résultats définitifs ne sont visibles qu’au bout de 1 an.

Chez l’homme, les cheveux sains sont prélevés dans la couronne et sont réimplantés dans les zones dégarnies du front et de la tonsure (le haut du crâne). Les chances de réussite sont variables et dépendent du type d’alopécie (maladie, hormonale, pelade…)

Dans le cas d’une alopécie androgénique féminine, les chances de succès sont plus minces : la chute étant souvent diffuse, les cheveux prélevés ne tiennent pas souvent. En effet, il est difficile de prélever des cheveux sains étant donné qu’ils sont sensibilisés sur l’ensemble du cuir chevelu. A moins d’effectuer la technique du clonage sur un bulbe sain, et donc plus coûteux, la greffe est souvent vouée à l’échec : le cheveu tombe et le bulbe ne produit pas de nouvelle pousse.

Avant de vous lancer dans une intervention chirurgicale, qui rappelons le est coûteuse, sans réelles garantie et dont les risques de rejet et d’inflammations divers sont fréquents, consultez le Centre Du Cheveu. Nous vous assisterons afin de vous proposer une solution adaptée et durable. Des techniques efficaces, moins coûteuses et sans chirurgies existent et sont disponibles au sein de notre Centre.

 

Voici le résultat d'un rejet de greffe.

No Comments

Leave a Reply